une petite ballade au pays inconnu

une petite ballade au pays inconnu

nouvelle...hantée...suite4 et fin (écrite par moi)

Je me réveillais souvent avec ce souvenir tragique...et souvent...je sanglotais et riais en même temps...je pensais à mon mari...à tous ces tendres passés...je revoyais nos jours heureux sur la plage...dans un camping entrain de nous amusés avec nos amis...je revois ces folles soirées que nous passions où alcoolisés nous finissions par une folle nuit d'amour les jeux commencés dans la journéé...oui je me souviens...mais elle...cette petite garce...apparaissait...elle aussi...tout mes rêves se terminais de même façon...elle était là...elle nous observais...et mon mari aussi...il lui montrais tous ce que nous faisions...avec un certain délices d'ailleurs...et à chaque fois je je le massacrais...tant et si bien que je finissait toujours dans une mare de sang... enlançant le corps meutri de mon défunt époux...

J'étais paradoxalement heureuse et satisfaite de l'avoir achevé...il m'appartenais...et à personne d'autres....rien d'imaginer le fait qu'elle eu pu oser poser ces mains sur lui pouvait entraîner de ma part une véritable crise de colère...oui...oui...il est bien où il est oui...oui...cette petite mijauréé ne l'aura jamais!!!!!jamais!!!!!

Je me souvients par bribes vraiment confuses de comment je me suis retrouvé dans ce lieu...une des images furtives...des sons...des odeurs...même des couleurs...enfin rien de vraiment pertinant en fait ...rien dont je sois sure totalement...

Le premier coup ne fut pas fatal...il a lever le bras pour ce protéger...le second non plus...enfin je crois..mais je l'aviais touché c'est certain...je pouvais voir ce liquide rougâtre s'échapper de son par divers orifices...le troisième fut le bon...dans la gorge...oui...j'ai continué ensuite...continué continué..pour pouvoir atteindre ce coeur qui m'appartenais....oui je le voulais...ensuite...je suis retrouvé dans le brouillard...je voyais plus clairs...je devais avoir les yeux remplis de larmes...en tout cas j'étais contente et extrèmenent malheureuse...la petite voix chantait sa joie...je l'entends encore...très nettemenent aujourd'hui...une fois mon affaire terminé je suis resté près de lui...l'enlaçant tendrement...les heures...que dis-je le temps est passé...une éternité peut être...J'entends encore ses bruits dans la serrure de la porte d'entrée puis de talons franchissant le hall conduisant au salon-salle à manger...il lui avait donné une clé!!!!!!!!...mais maintenant tout est fini...non? pas pour la petiet voix qui m'ordonne definir le travail...mais je n'ai pas la volonté de quitter mon mari mais si l'envie d'accomplir cette tâche est immense...j'entends encore avec délices ses hurlements...je la vois se diriger vers moi...et ùme parler...je lui souris...je lui parle...peut être...puis la police et des ambulance arrivent sur place...Et ils ont compris très vite que je l'avais assassiner...je tenais encore fermement le couteau entre les mains... Ils ont du mal à évacuer son corps...je refusais de le lâcher...de m'en séparer...l'autre pleurait....et je devais sourire de sa détresse...on m'a fait un epiqûre et je me suis retrouvé là....et depuis les jours se suivent et se ressemble...parfois j'ai de la visite...oui...parfois...mais peu importe ce présent... je vis dans le passé...l'avenir...ma guérison....ce sont de vains mots sans importance...et tout à fait vide de sens pour moi...                                                                     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

fin



16/07/2010
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres