une petite ballade au pays inconnu

une petite ballade au pays inconnu

body art part24 suite8

Je roule tranquillement à la recherche de mes proies....l'heure commence à être propice à de belles prises...trois heures du matin...Je rencontre mes premiers groupes...avinés et jeunes...qui chantent en pleines rues qui se disputent...certains sont un peu plus imbibés que d'autres se battent pour des motifs complètement futiles ou titubent...heurtent des poubelles...d'autres reprennent leurs voitures...sûr de leurs capacités à rentrer à bon port....combien d'entre eux feront connaissance avec le verre brisé, un arbre un mur ou avec une autre voiture cette nuit...J'aurais aimé assiter en première loge à ce si réjouissant spectacle...mais je dois me résoudre à en appeler à al providence...au hasard en somme..J'erre dans les rues au volant de mon véhicule en évitant d'attirer l'attention jusqu'à ce que je remarque deux jeunes qui s'engouffre dans une ruelle sombre...à l'écart des voies principales....vu leurs empressements à la rejoindre je devine que se n'est pas par hasard qu'il s'y rendent et qu'ils ont une idée bien précise derrière la tête...surement celle de faire fusionner leurs corps... sans nul doute...Je fais le tour du pâté de maison avant de revenir vers eux...Je m'engouffre le plus silencieusement possible...avant de me garer et d'éteindre mes phares.L'éxitation monte....mon coeur s'emballe quand je récupère une bombe lacrymogène et une matraque pour me saisir de mes proies...Je les regarde un instant en imaginant le moment je me saissirait d'elle...oui...puis je sors en refermant la porte le plus délicatement possible...Je prévois également d'ouvrir les portes arrières pour acceuillir mes prises....Et enfin j'entame...mon approche...telle une ombre je faufile jusqu'à eux...L'homme par moments jette des regards aux alentours alors que la jeune femme a disparu...allez savoir où...Il ne remarque pas...je suis tel absorbé par l'environnement...Les derniers mètres s'avèrent néanmoins plus compliqué...Ils se trouve dans un réduit sombre entouré de lumière...je dois donc me préparer à surgir tel un diable de sa boîte et les asperger de ma bombe au poivre avant de les matraquer...et surtout ils risquent de m'entendre de me voir...de vouloir se défendre s'échapper...oui...tout ceci donnera encore plus d'attrait à ces prises...


24/03/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres