une petite ballade au pays inconnu

une petite ballade au pays inconnu

body art part24 suite 10

Je regagne mon atelier quelque peu apaisé mais pas pour autant rassurer...je gelotte de terreur...c'est ça...je croise des véhicules de police girofards allumés qui sillonnent les rues...je croise des automobilistes qui me lancent des regards intérrogateurs....Je me force a ne pas leur prêter attention mais je ne peux m'empêcher de penser qu'ils me soupçonne de quelques choses...sont ils au courant de mes captures...je dois me forcer également à ne pas regarder trop souvent à l'arrière...C'est une véritable épreuve que je traverse...tant de sentiments contraires...trop de craintes...trop de peur...et une éxitation intenable...accompagné d'une joie incommensurable...Je roule lentement...comme totalement pétrifié...Je parviens tout de même à bon port...et tel un automate j'ouvre l'entrepôt ...rentre le véhicule puis referme la porte d'entrée a clefs...allume la lumière...ouvre toutes les portes qui me conduisent à la cave...Je ne prête aucune attention à l'atmosphère chargée d'humidité et un peu rance qui y règne avant d'aller chercher les corps de mes sujets...La fille menue...que j'attache avec soin au niveau des poignets et des chevilles dans un cadre métalliques..;puis l' homme...de la même façon...Je prends bien entendu le temps de les débarrasser de leur vêtements qui ne leur sont de toutes façons d'aucunes utilités...mais ce...sans prendre aucun plaisir...non j'agis toujours telle une robot suivant sa programmation...Je reste un moment tout à fait immobile...me demandant quoi faire à présent...Je regarde mes mains je regarde leur corps offerts...un moments...avant de...décider de me bander les mains et de les r^tir d'un point américain...Je me dirige vers le gars...et je lui envoie un droite...une gauche...le tout mollement...comme ci j'avais appuyer sur un bouton et que mon corps c'était mis en marche...mais au fur et à mesures que les coups sont administrés...des images...des sons me surgissent dans la tête...la capture...la fuite la peur...l'angoisse profondeque j'ai alors ressenti m'appaissent et déclenche ma fureur...je reprends mes esprits et j'entreprends un matraquage intensif de ma proie...


24/03/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres