une petite ballade au pays inconnu

une petite ballade au pays inconnu

body art part23

Je rentre enfin chez moi...l'esprit pour un temps libéré...j'ai réussi a échapper au vautour qui campe devant chez moi...ces rats de journalistes toujours en quête de scoop...je les éxècre...Je me déshabille en suilence avec la volonté seule de me retrouver sous la douche pour pouvoir goûter pleinement le plaisir charnel de l'eau...Oui....ce plaisir si précieux que je pas encore pu pleinement apprécier dû à mes nombreuses frustrations...je peu à travers elle humer le délicat parfum  du sang...des viscères qui s'écoule sur ma peau...le plaisir infini...de sentir le contenant de mon oeuvre se répandre sur mon corps...le happer à pleine main...jouir de sa proximité....il faut que recommence à me baigner littéralement dans le sang.....jue me demande combien de sujets je vais devoir priver de leurs substances pour remplir une baignoire...oui...je serai heureux comme un nouveau né dans son bain...une joie supplémantaire après avoir découper ses patins...oui...De nombreuses minutes s'écoulent ainsi...Je mle laisse embarquer par mes désirs.....par ma volonté de passer à un autre niveau de création....de me plonger à pleine dents dans cet univers...de m'abandonner à lui...Ouui...cela serait la joie suprême...mais je ne le peux pas totalement...je ne dois me contenter que d'ertsatzs...sublimes...pour maintenir mon équilibre...Oui ces pensées me ramènent progressivement à cette réalité que je supporte...que je vis sans enthousiasme...mAis bon...Demain reprends le procès...je vais devoir affronter tous ses regards honis...toutes leurs présences imparfaites...seul moi peut leurs apporter une certaine grâce...Pace que je suis l'artiste...et eux de la pâte à modeler...Je sors enfin de la douche....avec une faim de loup....Pendant que je prépare mon steack et ce qui l'accompagne je réalise que je vais devoir repartir en chasse...trouver les bons éléments pour mes oeuvres...et que cela s'annonce délicat...mais mon besion de chaires fraîches est tel que...Je dévore mon repas à pleine dents à peine rassassiker je rejoins ma couche...le sourire aux lèvres...


22/01/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres