une petite ballade au pays inconnu

une petite ballade au pays inconnu

body art part20 suite3

je m'appelle abdel....j'ai 22ans je suis originaire d'un des quartiers de la capitale... j'y ai toujours vécu...au départ on glandaiT surtout en bas de l'immeuble...avec les potes...on discutait...on se bourrait la gueule bien gentiment...On fumait des joints aussi pour passer le temps...l'école...une grosse connerie...je n'ai jamais pu y rester...et d'ailleur j'ai quitter le système éducatif sans aucun dîplome...On est passer au cambriolage depuis quelques temps déjà...On était tomber par hasard sur un camion ouvert alors qu'on se baladait de la rue avec les potes...et on s'est servi...une grosse marade...le gars nous a surpris alors qu'on se barrait...il nous a poursuivi...il a appeller les flics...mais personne ne nous à trouver...On s'est alors dit qu'on allait se lancer dans le busness...On avait qu'à visiter les maisons les appartements de ceux qui habitent de l'autres côté et qui ont de l'oseille...qu'on prendrait les ordis...les matos informatiques...ça marchait plutôt bien...on ne manquaait pas de fournisseurs...Un jour les potes ont remarqué ce bâtiment...personnes n'y était venu depuis longtemps...des mois à vrai dire...donc on décider de le visiter...On est tomber sur un lieu étrange...mais très bien équipé...On a flairer la bonne affaire...et puis tout est parti en sucette...Le proprio est arrivé et il nous a enfermer au sous sol...Il n'a pas appeler les flics...au contraire il nous demander de charcuter l'un d'entre nous si on voulait sortir de là...on est tombé sur un dingue...qui nous a fait les poches et piquer nos portables...qui nouis fait mourrir de faim et soif...pour la soif on a trouver une combine...on est arrivé à boire notre urine...on a bien cherché un autre moyen...il y a ce congélateur la bas dans un coin...on l'a ouvert...et on y a trouver...des morceaux de corps humains...des bras...des jambes...des cuisses...des chevilles...et aussi...des organes...Je ne sais pas si je sortirais un jour de cet enfer...je pense de plus en plus à ma famille...à ma mère...qui ma tant reprocher le fait que je traîne avec eux...et que je ne fasse rien de bon de ma vie...je pense à mes frères..à mes soeurs...je pense tout le temps...


16/10/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres