une petite ballade au pays inconnu

une petite ballade au pays inconnu

body art part 29 suite4

Je m'assois un instant dans mon coin....fixant du regard mon adversaire...je vais le mettre à terre lui faire cracher toutes ses dents...je veux qu'il souffre...autant que j'ai souffert...on semble lme parler mais je n'ai cure de leur conseils et encouragements...je n'ai qu'une hâte...reprendre le combat et achever mon ennemi...dans un déluge de coups...j'ai envie de m'acharner sur lui comme pour me délivrer de toutes cette pression qui au fil du temps s'est accumuler en moi...j'oublie totalement qu'en face il s'agit d'un ami, d'un camarade de promotion qui tout comme moi a fait toutes sa carrière en région parisenne...par choix...je l'oublie totalement...pour moi ce n'est que ce fantôme qui est parvenu à totalement m'obséder qu'il a totalement envahi ma vie...et qui a encourager son délitement...Le gong sonne...je me lève...et je me dirige vers le centre juste après l'engagement je commence a luin asséner des coups térrible qu'il encaisse tant bien que mal...je me surprends à prendre plaisir à le voir vaciller...à tenter des contre-attaques...auxquelles je réponds avec férocités l'observant du coin de l'oeil avec le sourire aux lèvres...il est à ma merci je me jette sur lui...et un matraquage magistrales commence...bizarrement son corps s'éfface..se dissimule...bien que chacun de mes coups soit signer d'un impact...on hurle...je ne sais pas pourquoi...je continue a frapper...je sens comme des bras qui m'enserre...pour me retenir ...pour me dégager de ma proie...je résiste...et parviens encore à assener des coups...puis je me retrouve au sol ...on a réussi à me maîtriser...je ne sais pas vraiment ce qui s'est passé...mais je le devine quand même...le médecin a été appellé en urgence...mon collègue et ami est dans un sale état apparement...il est placé sur unecivière et évacué...la foule a fait silence et des regards pleins de colère et de désarroi me sont lancé...des officiers supérieurs arrive sur les lieux ...et constatant le drame qui vient de se passer me convoque auusitôt en leurs buireaux...encore une fois...je vais finir par regretter d'être venu ici me détendre...



01/12/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres