une petite ballade au pays inconnu

une petite ballade au pays inconnu

nouvelle(2)...quête initiatique 7

Nous poursuivons notre route...je reste totalement hébété par ces derniers évènements...que c’est-il toujours passé? que me voulaient-ils? pourquoi? un tas de question se bouscule dans ma tête...je suis sûr le point de m’éffondrer totalement...je ne sais pas où je vais...on s’enfonce de plus en plus vers l’extérieur de la ville...la forêt s’enfonce dans la ville ou la ville s’enfonce dans la forête ..tout dépend de la manière dont on regarde la chose...je frissonne encore...pas de froid...sous cette chaleur étouffante...non de peur...et ce cadre ne me rassure pas du tout...que vas-t-il me faire? que me veut-il?...j’ai envie de fuir...et me jeter hors de la voiture...mais je suis comme bloquer...incapable de faire le moindre mouvement...je me contente juste d’observer cet homme...il conduit d’une manière assurée....il a tourner pendant un moment en ville...pour être certain de ne pas être suivi...on s’était même arrêter un certain temps à l’abri des regards avant de reprendre notre course...il essaie de me parler....mais je suis incapable de lui répondre...il me propose de l’eau que je refuse avec un signe de la tête...il afinit par renoncer à essayer de communiquer et c’est dans un silence tendu dans l’habitacle que nous pénétrons dans une sublime proprièté...un gazon entretenu...une piscine au loing...des massifs de fleurs et de plantes tropicales ajoutent des notes de couleurs chaleureuses à l’endroit...petit à petit se dévoile une superbe demeure d’inspiration coloniales à colonnade d’inspiration grec...dissimulée par les arbres et les arbustres la maison jailli avec éclat dans ce tableau...de couleur blanche...je suis impréssionnée par sa grandeur...d’habitude j’aurais été éméveillé par autant de beauté...mais toujours en état de choc...je reste là stoïque...incapable de bouger...nous finissons par nous arrêter deant une entrée de la maison...une homme d’apparence débonnaire, les cheveux grisonnant, avec une petite bedaine...peut être bien âgé d’une quarantaine d’année vient m’ouvrir la portière...il me parle d’une voix chaleureuse...il me dit que sentant que nous étions menacé à cause du caractère particulier de notre recherche...des groupes mafieux nous avaient dans leurs viseurs ainsi qu’une secte religieuse...il ne savait pas si ils allaient passé à l’action et il avait décidé de nous faire en sécurité...je ne crois pas mes oreilles...il finit quand même par se présenter il est issu d’une très riche famille ayant fait fortune dans la canne à sucre et dans d’autres industrie...il avait choisit d’entrer en contact avec nous de manière discrète...mais visiblement...d’autres s’étaient déjà penser sur notre cas et il devait agir plus tôt que prévu...



31/03/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres