une petite ballade au pays inconnu

une petite ballade au pays inconnu

body art part26 suite3

Une odeur nauséabonde m'assaille rapidement quand je pénètre dans la pièce...mes proies qui étaient apathiques s'éveillent et entament leurs rituels litanies de suppliques...j'aime cette douce musique...Je me saisi d'un jet d'eau et je nettoie...les nettoie...ma scène...ils auraient pu m'attendre pour s'exprimer ainsi et participer alors de manière active à mon oeuvre...les ingrats...Je chasse mon dépit en évacuant leurs contributions malheureuses...puis je me prépare pour mon show...Je vais découper notre ami avec délictesse et récupérer bariollé de jolies couleurs qui vont du rouge au violacé...voire jusqu'aux noirs....Je m'approche avec ma lame éffillée...et il s'agite encore...j'aime les voir frétillant ainsi...cela me donne encore plus de plaisir et de joies pour les découper...J'entame mes incitions et la récupération de sa peau...sous les cris de terreur et les pleurs des sujets...un délices...Ma lame fait son office...La peau se détache...découvrant un superbe spectacle...malgré les mouvements de l'interessé mon ouvrage se déroule dans une sérénité qui m'est peu commune...L'autre m'observe...et cesse de geindre et me regarde...me fixe du regard...je lui accorde de temps à autre un peu d'attention...comme pour lui souligner que ce qui l'attend sera sans aucun doutes assez créatif...j'ai envie de m'amuser un peu après ce travail d'orfèvre....et je lui en donnerai un avant goût...hé hé...la matière s'accumule à mes pieds et avec envie je m'en saisi après avoir terminer mon extraction...je prends un temps fou à la palper, à l'observer sous les coutures...je reste ébahis devant le résultat...Le corps du sujet à viif...suinte...un mélange intéreessant de graisse et de veines et de sang...qui me mets en appétit...j'ai faim...de chaire et de sang...j'envisage...que dis-je...je vais le reduire en purée...à coup de masse d'armes...mais avant...je vais l'émasculer...et lui retier les cartilages des genoux et des coudes pour ma collection...Je m'y emploie avec impatience tant et si bien que le travail est à moitié baclé...mais bon...peu importe...je lève mon gros instruments pour commencer un des moments que je préfère...La chaire...les viscères...les liquides du corps se répandent dans la pièce...avec grâce et élégance...je savoure le spectacle...tout en accomplissant ma tâche...une bénédiction....



01/06/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres