une petite ballade au pays inconnu

une petite ballade au pays inconnu

body art part26

Je frappe de manière continu ma proie...impatient de la marqué de mon empreinte salvatrice...Les coups s'enchaînent sans discontiunuer...je m'épuise...je suis...comme soulager d'être en trai d'accomplir uen grande chose...oui...je suis ravi...mes coups se font de plus en plus faible...seule des giclées de sangs...me redonnent de l'énergie et de la motivation pour poursuivre mon oeuivre...je suis si impatient d'enfin passer à la pârtie que je préfère...le découpage...le démembrement...cette phase nouvelle...de préparation du terrain...est en train de m'agacer plus que de dme divertir...pff...Je trouve du réconfort dans le regard mortifié de mon second sujet...qui comme d'habitude appelle ma clémence...ma miséricorde...ce qui manque pas de ma faire rire...et de m'entraîner à défoncer ma proie...J'ai ai marre de me contenter de mes poings et je suis d'autant plus gagner par l'impatience...que des souvenirs désagréable reviennent hantés mon esprits...Je, résiste à la tentation d'en finir au plus vite...en passant à regret devant mes instruments fétiche...j'esquisse même une larme en imaginant leurs désirs d'entrer en action...elles m'ont jamais trahis et se sont révêlé être de fidèles partenaires...je peine à cette idée...Je m'empare de poids jeter au hasards sur mon établi...et je retourne frappé mon premier sujet...des sons si souvent entendu se font almors jour...des bruits de craquements...de fêlures...magnifique...Je souris de toutes mes dents en distribuant mes coups...j'ai décidé de laisser tel quel le corps de la jeune fille...je popuirrais toujours m'amuser avec elle plus tard...Elle a un e belle peau d'albâtre et un regard si sombre qu'il en est envoûitant...je devrais m'emparer de ses yeux...ils s'annoncent...Elle a un joli corps qui se couvre peu à peu de projections de bave et de sang...ce qui le rend encore plus attirant...j'ai hâte de m'occuper de son cas...pendant ce temps où j'envisage de travailler cette matière si noble...le corps de son ami resemble de plus en plus à celle d'une d'une carcasse de boeuf  sortant d'un abattoir...il; semble avopir perdu conscience...mince alors....je m'arrête pour ce soir...je reviendrait m'éclater demain...et l'air tout à fait serein je quitte les lieux...en sifflottant....



18/05/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres