une petite ballade au pays inconnu

une petite ballade au pays inconnu

body art part25 suite9

Je reste planter là pendant quelques minutes totalement perdu dans mes pensées...écoutant à peine le discours des mes collègues spécialistes...il faut que je leur montre l'étendue de victimes suspposées pour qu'ils se fassent une réelle idée sur la personne que l'on recherche...et leur faire écouter le récit de mon amie pour leur apporter ensuite mon intime conviction...Ils remarquent mon abscence... je les invite à quitter les lieux et a m'accompagner à mon bureau...là-bas enfermer dans du béton et du verre cerné de bitume...un univers grisâtre où souinte l'odeur âcre du sang des morts supposés de cet assassins...

J'ai bien envie de leur confier mon impuissance notre impuissance face à lui...mais ils la devine...Il m'emboite le pas sans mot...la route qui nous ramène dans cette morgue virtuelle qui ne porte pas son nom...me paraît s'éclipser...tant je suis plonger dans mes pensées...tant et si bien qu'à peine parti nous sommes déjà arriver...M'ont ils parlé? leur ai-je répondu? peut-être...je n'en sais rien...j'étais trop occupé à tout assembler dans ma tête...Nous montons les marches en silence...dans un silence pesant...les autres enquêteurs se rassemblent dans mon bureau...pour entendre ce qu'ils savaient déjà...à savoir l'horreur de la scène de crimes supposée et la barbarie des sévices entrepris...Ils complètent le profil entrepris...L'auteur de ses éxactions a du être témoin et/ou victime dans son enfance et/ou petite enfance d'un accident de voiture de train où d'avion...et ëtre marqué par le spectacle au quel il a assisté...même plutôt fasciner...Il a du s'"entraîner" sur des animaux domestiques...des chats...des chiens...les tuer et les dépecer...mais il a du très vite se lasser...et surtout...il ne s'est pas fait prendre...Il a appris très tôt à cacher sa fascination morbide...en se rendant compte que les autres...n'appréciaient..rejetaient son goût pour ce genres de scènes...Il a du en nourrir une certaine rancoeur sans être capable de s'exprimer directement...Il a du se couper du monde et s'enfermer dans des études ou domaines où la logique est reine...où les contacts humains ne sont que formels.



14/05/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres