une petite ballade au pays inconnu

une petite ballade au pays inconnu

parenthèse....

Elle navigue libre comme l'air

Après avoir tant véçu

Après avoir tant été

Elle séchoue avec grace sur le monde...

 

Elle virevolte avec douceur

Vers des mains qui l'appelle

Qui la hèle pendant des mois

Et leur parvient enfin

 

Elle s'échoue avec douceur contre tout...contre tous

elle recouvre tout contre tous...Elle se fait tantôt amicale....tantôt agressive

Mais elle est toujours belle et empreinte de majesté...

mais son manteau est adorée

 

C'est la fée blanche...la fée capricieuse

Qui parfois se déchaîne

qui parfois se fait rare

mais que tous attende

 



02/02/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres